Accueil > Art de vivre > Une verrière-atelier, un nouveau look pour votre intérieur

Une verrière-atelier, un nouveau look pour votre intérieur

Depuis plusieurs années, le style « industriel » se démocratise. Briques au mur, sols en béton et objets d’usine détournés font fureur et ne sont plus destinés aux seuls lofts new-yorkais explique Caroline Boeglin à Mieux Vivre en Alsace.

Ces codes de la décoration nous semblent parfois dépassés et nos intérieurs méritent des aménagements à notre image, plus en finesse. Pourtant la démarche de rénover un lieu chargé d’histoire continue de séduire : usine ou atelier d’artiste, sa mémoire donne une âme à notre intérieur. Mais tout le monde ne peut pas acheter un loft. Alors, si la solution était d’installer une verrière d’intérieur façon atelier d’artiste ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, en maison ou en appartement, vous pourrez, avec une simple cloison, apporter une touche décalée de charme et, pourquoi pas, répondre à des besoins d’aménagement de l’espace. Ces verrières, peuvent être installées en cloisons vitrées fixes sur un sous-bassement dur ; à mi-hauteur, elles permettent d’amener la lumière dans une entrée, un couloir ou une pièce sombre jusque là séparés par un mur.

Une verrière avec vue sur la chambre, la suggestion de Caroline Boeglin pour les bons plans déco de Mieux Vivre en Alsace
Une verrière avec vue sur la chambre, la suggestion de Caroline Boeglin pour les bons plans déco de Mieux Vivre en Alsace

Différents choix de verrières pour un style industriel

Selon votre budget, vous pourrez choisir une structure en bois peint, moins coûteuse que l’acier traditionnel, et opter pour des vitres en plexiglass à la place du verre (en sachant que le plexiglass se raye vite). Pour garantir un effet « atelier », il faut espacer les montants de 30 cm : c’est cette répétition qui fera la différence avec une simple fenêtre ou une baie vitrée. Pour accentuer le tout, je conseille une traverse horizontale sur un tier de la hauteur. Bien sûr, vous pouvez choisir d’avoir une cloison complète avec sous-bassement. Et dans le cas où il faut aussi une porte qui s’ouvre, mieux vaux choisir l’acier pour un meilleur rendu.

Caroline Boeglin : des verrières-ateliers dans de petits espaces

Il ne faut pas hésiter à opter pour ces verrières-ateliers même dans de petits espaces. Ainsi, avec une cloison complète, la décoratrice Charlotte Wimmer apporte du caractère dans un gîte qu’elle rénove en plein cœur de Colmar. La maison alsacienne est ancienne et, malgré le peu de superficie, le coin salon est séparé de l’espace salle à manger par une marche : une vraie contrainte. En choisissant d’installer une verrière, Charlotte permet de passer d’un coin à l’autre, en intégrant la marche sans trop cloisonner l’espace. Comme c’est un appartement destiné à la location, elle fait réaliser des montants en bois et des vitres en verre trempé Sécurit.

Autre exemple : le gîte de Carole. Elle y sépare chambre et salle de bain par une verrière en bois peint qui intègre, grâce au travail de menuiserie, un banc côté salle de bain et des tiroirs de rangement côté chambre. La pièce, assez simple à l’origine, prend immédiatement un look original et plein de caractère.

On assiste sur le net à une explosion de sites qui proposent des verrières en kit, en acier ou en bois, à monter soi-même. Avec parfois des fiches pratiques pour réaliser soi-même les structures en bois. Dans la région, des professionnels pourront vous aider à concrétiser vos envies de verrière, comme par exemple DS Design à Rixheim ou Jean-Georges Rettig à Behlenheim.

Par Caroline Boeglin
Pour en savoir plus :
GNOOSS by La Maison de Caroline
www.gnooss.com

Lire aussi

Des enduits au naturel : énergie et créativité à l’Atelier Ocre Rouge

Laetitia Jetzer est une passionnée des trésors de la terre. Sa double formation de plasticienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *