Accueil > Opinion > Coup de coeur > L’Alsace ne manque pas d’aire

L’Alsace ne manque pas d’aire

En Alsace, on évite toujours de mettre la caravane avant la voiture. Car même si l’Alsacien est davantage dans une mouvance vélo/train, le bon sens de nos pouvoirs publics est d’avoir su équiper la région en aires de co-voiturage.

C’est ainsi que le Bas-Rhin dispose de 840 places de stationnement dédiées à ce mode de transport à développement durable. En septembre/octobre, une cinquantaine de places devraient voir le jour à Rountzenheim en bordure de l’A35 et tout près de l’Allemagne.

L’objectif des 67 est de parvenir à proposer un millier de places fin 2015. Dans le Haut-Rhin, on recense 40 stationnements officiels et une dizaine d’autres en projet. A proximité des gares d’Erstein, de Molsheim, de Haguenau ou de Wingen sur Moder, des aires de co-voiturage sont également disponibles.

Le covoiturage se développe en Alsace

Et des contacts sont régulièrement pris avec les communes pour développer ce maillage qui souhaite s’étendre sur les parkings de supermarché, autour des centres de loisirs et de culture. A 2.500€ le coût d’une place de stationnement, il y a une vraie volonté politique à développer ce concept de la voiture partagée.

www.covoiturage67-68.fr

Lire aussi

opinion-chat-rouge-2

Batterie à plat

Une vraie vie de poule… Pas de promenade dans la nature, pas de lumière du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *