Accueil > Loisirs > Anne Brucker : des bijoux à son image

Anne Brucker : des bijoux à son image

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text= »les créations d’anne brucker lui ressemblent : vivantes, joyeuses et colorées. dans son atelier de behlenheim qu’elle considère comme son « chez soi intérieur », elle façonne ses bijoux à partir de terre brute qu’elle travaille, émaille et orne à l’or fin.  » font_container= »tag:p|font_size:18|text_align:left » google_fonts= »font_family:Cabin%3Aregular%2Citalic%2C500%2C500italic%2C600%2C600italic%2C700%2C700italic|font_style:400%20regular%3A400%3Anormal »][vc_column_text]Elle les appelle ses bébés : « Quand je crée un bijou, je vis un accouchement, explique naturellement Anne Brucker, créatrice depuis près de trente ans. Ils représentent ce que je suis, ce que je ressens, ce que j’aime autour de moi. »

Chacun de ses colliers, bracelets, broches, boucles d’oreille, bagues et boutons d’ornement vont comme un gant à cette fringante et pétillante Alsacienne. Car tous lui ressemblent, sont une partie d’elle-même. Ils ne la quittent pour ainsi dire presque jamais, suivant la dame au gré de ses voyages, une autre de ses passions. Celle des bijoux, devenue son métier, remonte au temps de la Grèce, là où elle a vécu une partie de sa vie. « Ce pays m’a touché : sa terre, sa lumière, ses couleurs, sa chaleur. »

Auparavant secrétaire de presse à France Inter puis chargée des relations publiques pour un théâtre, Anne Brucker est partie là-bas pour travailler la céramique. Elle y découvre l’art des bijoux et se perfectionne. Aujourd’hui, dans son atelier situé au rez-de-chaussée de son domicile, elle pétrit, au gré de son inspiration, la terre prise à l’état brut : grès, faïence, terre crétoise, lui donnant peu à peu forme et volume. « Mon atelier reste un mystère pour la plupart des gens, même pour les proches. C’est un endroit de méditation, un espace intérieur. » Anne Brucker y imagine les couleurs pour l’émail qu’elle réalise elle-même, utilisant des pigments naturels.

« Les couleurs, ça me réveille, je me sens en vie grâce à elles. » Enfin, la touche finale : l’or n 24 carats qui donne tout son éclat avant que les bijoux ne cuisent plusieurs fois au four, les rendant légers à porter. Les créateurs de haute couture ont succombé au charme méditerranéen de ses œuvres : Nino Cerruti, Karl Lagerfeld, Yves Saint Laurent et Chantal Thomass, qu’Anne Brucker a rencontrée personnellement. « Nous avons parlé, tout simplement. Elle était très intéressée par mes boutons d’ornement. » Néanmoins, Anne Brucker n’oublie pas les petites bourses, qui peuvent aussi se faire plaisir avec un pendentif à partir de 35 €. Pour celle qui se définit comme une « artisane d’art », un bijou est toujours une rencontre. « C’est le bijou qui vous choisit, pas l’inverse. » Au détour d’un salon, de boutiques spécialisées comme l’Artisan parfumeur de Strasbourg ou d’une escale touristique à l’étranger, vous trouverez peut-être les « bébés » d’Anne Brucker. Sinon, il faudra patienter jusqu’à décembre au marché de Noël de Colmar.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_separator][vc_column_text]Anne Brucker Créations
11 Route de Wiwersheim à Behlenheim
Tél. 06 83 33 00 37
www.creationbijouxannebrucker.com[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_single_image image= »138″ img_size= »full » alignment= »center » css_animation= »appear »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *